L’espace de travail parfait existe-t-il ?

Photo © Daria Shevtsova

Ecrit par Marion Désert

Le 24 novembre 2020

Catégories : Aménagement | FairSpace
C’est sans doute la première question que l’on devrait se poser avant de faire évoluer ses bureaux ! Pouvons-nous en faire un espace de travail parfait ? Les tendances actuelles suggèrent que pour être au top de l’aménagement il faut du design, de l’ergonomie et de la flexibilité, regardons ça de plus près…

Design

Travailler dans de beaux espaces est toujours plus stimulant et agréable que face à un fond gris. Une grande majorité d’entreprises l’a bien compris et investit massivement sur l’aménagement de ses locaux pour donner envie aux nouvelles recrues de venir travailler chez elle. Le design des bureaux est désormais partie intégrante de l’image employeur. Cette tendance a notamment été accélérée par l’essor des espaces de coworking qui misent notamment sur l’esthétique pour attirer leurs utilisateurs. Des locaux à la Google comme cela se dit très souvent c’est sûr « ça claque », ça impressionne !
Mais attention à ne pas en faire trop. Installer un toboggan dans le hall d’accueil (bon ok je m’emballe) ou un baby-foot au milieu de l’open-space ne sera adapté et utilisé que si la culture de l’entreprise est en phase avec l’aménagement. Cela peut même dans certains cas créer de la frustration et une certaine défiance à l’égard de l’entreprise lorsque le discours affiché, notamment au travers de l’aménagement des lieux, et le quotidien ne sont pas en phase.

Ergonomie

Le confinement, et donc le travail à la maison imposé, ont permis de démontrer l’importance de l’ergonomie pour un poste de travail. L’INRS (Institut de la Santé et Sécurité au Travail) présente ce dernier de la manière suivante :

« Un éclairage naturel sans éblouissement mais pas zénithal, une vue sur l’extérieur à hauteur des yeux, un bureau de 80 cm de profondeur et réglable en hauteur avec une surface non brillante, un fauteuil à 5 pieds avec assise et dossier réglable et des roulettes adaptées au sol pour qu’elles roulent mais pas trop » (liste non exhaustive).

Si vous avez réussi à cocher toutes les cases c’est très bien mais il faut également que l’utilisateur varie ses postures, se déplace et s’accorde des pauses. Toujours ok ? Continuons, chaque individu est conçu sur le même modèle mais n’est pas identique (sinon nous serions des robots) ! Paul mesure 1m50 et passe son temps rivé à son écran, Jimmy fait les 100 pas en discutant avec les clients et Laura passe plus de temps en salles de réunion qu’à son bureau.

Vous voyez où je veux en venir ? Il est certes très important de concevoir des espaces ergonomiques et notamment d’accorder de l’importance au fauteuil de travail* mais n’essayez pas de copier à la lettre les études. Commencez par écouter votre équipe ! On peut par exemple installer des éléments acoustiques pour limiter l’impact des discussions de Jimmy sur le reste de l’équipe. Prévoir un bureau réglable ou un repose-pied pour Paul et faire varier le mobilier des salles de réunion pour aider Laura à varier ses positions.

*Trop de (jeunes) entreprises minimisent l’impact d’un bon/mauvais fauteuil de bureau sur la santé future de ses collaborateurs.

Flexibilité

C’est le terme que l’on entend partout (même sur ce blog), il faut des espaces flexibles dans leur aménagement mais également dans leur localisation. On parle désormais d’espaces au pluriel !
L’ultime flexibilité qui se développe depuis quelques années, est de proposer aux collaborateurs des bureaux en flex-office ; c’est-à-dire sans position attitrée afin que chaque matin et tout au long de leur journée ils investissent un poste adapté à leur activité du moment.

Cette forme de flexibilité même si elle permet (parfois) de faire des économies de m², n’est pas toujours acceptée ou appréciée des salariés : + 9 points d’insatisfaction de la qualité de vie au travail vis-à-vis de la moyenne des actifs selon le baromètre Actinéo 2019. Alors on dit oui à la flexibilité parce que c’est désormais majeur (lire un article sur le sujet) mais on l’adapte à son équipe et à ses usages.

Conclusion

Vouloir à tout prix des espaces design, ergonomiques et flexibles pour en faire des lieux de rêve, ça n’en fait en rien des locaux parfaits ! Le bureau parfait pour tous n’existe pas…
Vous pouvez cependant concevoir le bureau parfait pour VOS équipes. Un soupçon de flexibilité, 3 cuillères de design et quelques tranches d’ergonomie c’est à vous de créer votre recette !

A noter, pour un projet réussi, que désormais le bureau parfait c’est aussi et surtout un bureau avec un impact environnemental et social le plus petit possible. N’oubliez donc pas l’ingrédient essentiel : du mobilier responsable.

Si vous cherchez de l’aide pour concoctez VOTRE recette de bureaux parfaits ou que vous l’avez trouvée mais que vous avez besoin des matières premières pour la concevoir, contactez-nous !

 

error:

Abonnez-vous à notre Newsletter

 

Inscrivez-vous à notre liste pour recevoir par mail les derniers articles publiés sur notre site ainsi que des informations exclusives !

Nous nous engageons à vous envoyer au maximum 3 e-mails par mois.

Merci pour votre inscription !

Abonnez-vous à notre Newsletter

 

Inscrivez-vous à notre liste pour recevoir par mail les derniers articles publiés sur notre site ainsi que des informations exclusives !

Nous nous engageons à vous envoyer au maximum 3 e-mails par mois.

Merci pour votre inscription !

Pin It on Pinterest

Share This